18 novembre à Guingamp : mobilisation contre le CETA

, par  Collectif Citoyen Stop TAFTA Trégor


Le Collectif citoyen stop TAFTA & CETA Trégor,
Le Collectif citoyen « le repaire de Guingamp »
appellent à une
Mobilisation et votation Citoyenne à 11h00, place de l’échiquier à Guingamp
Suivi d’un pique-nique (apporter son repas)

Journée nationale d’actions décentralisées contre le CETA,
exigeons un référendum pour la ratification nationale du CETA !

Depuis 2013, une large mobilisation s’est mise en place contre les deux accords transatlantiques de commerce et d’investissement que sont le TAFTA (UE–USA) dont les négociations ont été mises en « stand-by » suite à l’élection de Donald Trump aux États-Unis et le CETA (UE-Canada) actuellement entré en application provisoire.
Les négociations du CETA ont débuté en 2009 et se sont clôturées en septembre 2014. Il s’en est suivi une période appelée « toilettage juridique » durant laquelle l’accord a été modifié à la marge. Les négociations se sont donc réellement achevées en février 2016 et malgré l’épisode « Wallon », l’accord soumis à l’approbation des États membres a été signé entre l’UE et le Canada le 30 octobre 2016. Le 15 février 2017, les eurodéputé.e.s ont voté le texte par 408 voix pour, 254 contre et 33 abstentions. Ce vote du Parlement Européen signifie l’approbation de l’accord dans son ensemble et sans que nos parlementaires n’aient eu la possibilité de modifier le texte... Il est important de rappeler, que seulement 16 des 74 député.e.s européen.ne.s français.e.s ont approuvé cet accord. Le CETA est donc en application provisoire depuis le 21 septembre dernier et cela avant même l’ultime étape qui sera celle de la ratification des trente-huit parlements nationaux et régionaux de l’UE.
Un des objectifs du CETA, accord de nouvelle génération, est l’effacement des barrières non-tarifaires, c’est-à-dire l’harmonisation des normes sociales et environnementales des deux côtés de l’Atlantique.
Le CETA aurait donc des conséquences graves, telles que l’abaissement des barrières tarifaires en matière agricole qui aggraverait la crise que vivent déjà des centaines de milliers de paysans ainsi que le nivellement par le bas des normes qui protègent la qualité de notre alimentation, la santé publique, la sécurité industrielle et l’environnement.
Le CETA est « incompatible » avec la COP21, l’accord de Paris sur le climat.
En cas d’approbation du CETA, les multinationales américaines qui possèdent de nombreuses filiales au Canada, pourraient utiliser les mécanismes présents dans cet accord pour attaquer les réglementations qu’elles jugent défavorables.
Le samedi 18 novembre dans le cadre de la journée nationale contre le CETA, le Collectif Citoyen stop TAFTA & CETA Trégor et le Collectif Citoyen « le repaire de Guingamp » appellent à une mobilisation et à une votation publique Citoyenne.
Rassemblement samedi 18 novembre 2017 à 11h00,
Place de l’échiquier à Guingamp.
A l’issue de ce rassemblement, les collectifs de Lannion et de Guingamp proposent de poursuivre par un pique-nique en commun, puis ensuite rejoindre le rassemblement organisé par le collectif Douar Didoull

Rassemblement festif à 14h30,
devant la sous-préfecture Guingamp.
Renseignements

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2023 :

Rien pour ce mois

mai 2023 | juillet 2023

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves