Exploration aéroportée de Variscan : Les porteurs de pacemaker sont-ils en danger ?

, par  ForumCitoyen22

L’exploration aéroportée de Variscan a commencé dans la zone de Merléac.
Jean-François, thérapeute, électrosensible, a pu en constater les effets. Il alerte les porteurs de pacemakers. Ce mode d’exploration pourrait avoir de répercussions sur le fonctionnement de leur appareil.

Variscan, qui a obtenu un permis d’exploration sur la zone dite de Merléac, pratique une forme inédite (en France) d’exploration, l’exploration électromagnétique et magnétique aéro et héliportée.

Pour les détails techniques, voir le PDF de Variscan suivant :

Méthode inédite et très onéreuse. En partie prise en charge par le BRGM, c’est à dire les contribuables, mais ça, c’est une autre histoire.

Voici la description qu’en fait Variscan (annexe 7) :

Ces travaux consisteront en :

Une campagne aéroportée de magnétométrie, de scintillométrie et de gravimétrie potentielle. Cette technique consiste à réaliser des lignes de vol à partir d’un petit avion (éventuellement un hélicoptère) équipé de capteurs mesurant les variations du champ magnétique terrestre et la radioactivité naturelle U, Th et K40. Les lignes de vol seront espacées de 100 m et le capteur embarqué évoluera à plus de 40 m du sol pour éviter tout risque de collision avec les arbres. Pour couvrir la superficie de 336 krn-, le petit avion de tourisme effectuera 3 360 km de lignes de vol. Cette technique ne provoque aucune nuisance, si ce n’est le bruit causé par le petit avion de tourisme. (...)

Une campagne d’électromagnétisme héliporté HELITEM. Cette technique consiste à réaliser des lignes de vol à partir d’un hélicoptère AS 350 B de l’Aérospatiale équipé d’une boucle d’émission de champ électromagnétique et d’un capteur pour en mesurer les variations liées à la nature des roches survolées. De même que précédemment, cette technique ne provoque aucune nuisance si ce n’est la brève nuisance sonore liée au survol de l’hélicoptère. Toutefois, une campagne d’information sera réalisée dans les communes du PERM et dans les médias car le caractère spectaculaire de la boucle d’émission est susceptible de soulever de nombreuses interrogations dans la population.

On cherchera vainement, dans les documents fournis par Variscan, d’autres éléments sur les risques de perturbations provoqués, en particulier sur le corps humain, par l’envoi massif et concentré d’ondes radioélectriques et magnétiques.
Comme s’il n’existait aucun débat, en France, sur la nocivité des ondes et des antennes-relai.

C’est pour répondre, un peu, à cette incertitude que Jean-François, magnétiseur de profession, s’est exposé volontairement, le 10 juillet, sous l’hélicoptère AS 350 B de l’Aérospatiale équipé d’une boucle d’émission de champ électromagnétique et d’un capteur, utilisé par Variscan mines pour ses prospections.

Voici ses observations :

A le Quillio, une commune du canton d’Uzel, dans les Côtes d’Armor, à 25 minutes de Saint Brieuc, 20 minutes de Pontivy et 10 minutes de Loudéac, au sud de Merléac, j’ai pu observer un hélico de prospection de près, cela ressemble à une Alouette 1.

Les photos ont pu être prises entre la fontaine et la chapelle (cercle de pierres) après le passage de l’allée d’arbres.

Altitude très faible, cercle à moins de 50m d’altitude
Le cap était sud vers 11h 44 (virage au sud du Le Quillio), à l’ouest de la fontaine derrière les arbres, photo hélico impossible (trop bas)
Nord à 11h 45 (photo)

puis de nouveau sud vers 12h10
Il a dû ensuite aller se poser vers Loudéac

Lors de son passage à 12h 10, j’ai pu me placer sous la trajectoire de l’appareil, (et malheureusement sous les arbres) à 50m de ma voiture avec un détecteur de champs électriques électromagnétique (de poche) Acousticom2 AMFields

Cet appareil n’a pas du tout aimé l’expérience, il a complètement buggé, les diodes étaient allumées faiblement et presque anarchiquement. Une réinitialisation à été nécessaire.

Plus étonnant, mon téléphone portable, resté dans la voiture à 50m, de type rustique, n’a pas aimé non plus. Certaines fonctions ne répondaient plus, je pouvais aller dans le menu sur certaines fonctions uniquement, et impossible de l’arrêter.
J’ai dû enlever la batterie pour le réinitialiser.

Mis à part cela, Notre dame de Lorette est une fontaine sacrée de Bretagne, (EAU PARFAITE)

Aucun ressenti désagréable de l’expérience, ( les arbres ? le lieu ?) que je craignais un peu, mais le lieu étant dans des qualités vibratoires tellement magnifiques que j’ai certainement pu tout encaisser.

Par contre il faut réellement se poser la question pour les personnes équipées de pacemaker, la rencontre avec un hélico de prospection pourrait être catastrophique.

Navigation

AgendaTous les événements

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

8 sites référencés dans ce secteur