Variscan : La CGT Guingamp croit plus aux désastres que provoqueraient une activité minière qu’aux promesses d’emploi

, par  CGT Guingamp

Il faut qu’elle pense le risque trop énorme pour qu’un syndicat tel que la CGT condamne un projet minier -parfois !- présenté comme créateur d’emplois. Dans une lettre à la ministre de l’écologie, elle écrit : "La société Variscan, porteuse de ce projet, qui selon elle sera pourvoyeur d’emplois, aurait été bien inspirée de prendre l’avis des organisations syndicales représentatives.
Il n’aurait pas été aberrant de nous présenter la structure de l’emploi, la qualification des personnels chargée de l’exploration, voire, puisque le code minier le prévoit de l’exploitation.
« Et elle rappelle : »La ressource en eau et en terre agricole est un des défis majeurs liés au réchauffement climatique, or la région de Loc Envel est le château de la Bretagne puisque les eaux des trois versants alimentent tout l’ouest breton.
A ce seul titre ce permis est potentiellement dangereux.
"

Madame la ministre,

Vous avez par voie électronique lancé une enquête publique sur le Perm de Loc Envel dans les Côtes d’Armor.
Ce permis demandé par la société Variscan attire de notre part les observations et les réserves suivantes :
Nous avons analysé des documents que nous nous sommes procurés, essentiellement issus des associations de protection de l’environnement.
La société Variscan n’excellant pas dans la communication !
Nous avons également tenu compte des avis, la plupart négatif des communes consultés, ainsi que les avis qui témoignent de l’incompréhension du projet pour un nombre encore plus importants de conseils municipaux.
La société Variscan porteuse de ce projet, qui selon elle sera pourvoyeur d’emplois, aurait été bien inspirée de prendre l’avis des organisations syndicales représentatives.
Il n’aurait pas été aberrant de nous présenter la structure de l’emploi, la qualification des personnels chargée de l’exploration, voire, puisque le code minier le prévoit de l’exploitation.
En outre, notre principale préoccupation se fonde sur les risques sanitaires qui seront engendrés par cette exploration, notamment sur la ressources en eau.
La société Variscan n’ignore pas la vocation essentiellement agricole et agro alimentaire de la zone de prospection.
La ressource en eau et en terre agricole est un des défis majeurs liés au réchauffement climatique, or la région de Loc Envel est le château de la Bretagne puisque les eaux des trois versants alimentent tout l’ouest breton.
A ce seul titre ce permis est potentiellement dangereux.
D’autres sources de pollution résident aussi dans les moyens mis en oeuvre pour forer les sols, sans qu’aucune garantie sérieuse ne soit apportée selon des experts indépendants.
Enfin, la société Variscan nous semble répondre au seul intérêt capitalistique à moyen terme, explorer puis vendre au plus offrant la ressource trouvée.
Dès lors tous les paramètres prenant en compte les besoins sociaux des populations seront sous estimés, ainsi que le démontre la dernière concession dit du sable coquillier en baie de Lannion.
L’union locale CGT de Guingamp est respectueuse de la qualité de vie des habitants du secteur concerné, des intérêts économiques et sociaux des salariés et agriculteurs. Mais également elle est soucieuse d’un développement soutenable de nos territoires.

Pour tous ces attendus, La CGT Guingamp émet un AVIS TRES DEFAVORABLE à la demande de permis d’exploration dit de Loc Envel.
Je vous prie d’agréer, madame la ministre, l’expression de ma haute considération.

Cette lettre fut envoyée à la ministre en juin 2015.

Navigation

AgendaTous les événements

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

8 sites référencés dans ce secteur